Bienvenue sur SaxoFan, le webzine le plus sympathique dédié aux saxophonistes francophones !

Vous trouverez ici toute une communauté de saxophonistes friands d'échanges et de discussions dans la meilleure humeur que vous puissiez imaginer !

Que vous soyez primo-débutant ou hyper-chevronné, cet espace est le votre, venez en profiter, et n'oubliez pas de vous enregistrer pour pouvoir participer, et accéder à des parties réservées aux membres inscrits ! Vous pouvez consulter le règlement de notre site préalablement à votre inscription.

Bonne visite, et amusez vous bien sur SaxoFan !

Menu
¤ Navigation
Portail
Forums
Rechercher
FAQ
Règlement
¤ Connexion
S'enregistrer
Connexion
Album photos
Derniers sujets
» j'aime pas l'alto
par Pasci le 21 Nov 2018 14:10

» Saxophone Soprano courbé Roy Benson SS 115
par Nodeurs le 21 Nov 2018 11:22

» Anches!
par Nodeurs le 21 Nov 2018 09:32

» Débuts difficiles au soprano
par Nodeurs le 21 Nov 2018 09:17

» Besoin d'une oreille
par Thomiloute le 21 Nov 2018 08:46

» Bocal saxophone ténor Selmer Référence 54
par Roudoudou le 20 Nov 2018 23:46

» Buffet Crampon Super Dynaction
par Benjamin Dubray le 19 Nov 2018 19:54

» Fa et Fa# aigus trop bas
par Pasci le 19 Nov 2018 19:06

» Sax soprano Selmer SIII
par tintin le 19 Nov 2018 14:28

» Etui Reunion Blues en cuir pour Saxo alto
par Azraq le 19 Nov 2018 10:55

Qui est en ligne ?
Il y a en tout 31 utilisateurs en ligne :: 0 enregistré et 31 invités

Utilisateurs enregistrés : Aucun

[ Voir toute la liste ]

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 1389 le 29 Juil 2010 09:10
 
Statistiques
Nous avons 3004 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est Tithieu

Nos membres ont posté un total de 47214 messages dans 2422 sujets
 
Partenaires

Artismod

Stage de Lutherie sax
Posté le: JCG974 @ 03 Sep 2018 14:23
Historique et motivation :
Comme je l'ai dit dans un autre post, j'avais acheté un baryton Selmer dans le nord de la France et je l'ai ramené chez moi à La Réunion, donc voyage en soute. A l'arrivée, outre qu'il n'était pas dans le même vol que moi, il était surtout, une fois récupéré, tout à fait injouable malgré qu'il n'y ait aucun dégât apparent ni de trace de choc.
Le seul luthier à vents de l'île, chez qui je voulais le faire réparer, m'a fait faire l'essuie glace pendant quasiment trois mois sans même au final pouvoir me fixer une date de RV. Là je me suis dit qu'il ne serait pas idiot d'avoir un plan B.

J'en parle à mon prof de sax qui me présente à un prof de clarinette qui "bricole" les saxophones à l'occasion. Le gars est sympa et me fait venir un samedi chez lui. Il passera tout l'après-midi et une bonne partie de la soirée à le démonter et à reprendre les bouchages un à un. En le voyant faire, je me dis que, certes, ça a l'air bien compliqué pour le profane que je suis mais en même temps ça me donne envie de comprendre la mécanique d'un sax et d'acquérir un minimum de méthode et de savoir faire sur les techniques utilisées. Je repars donc de chez lui avec :
1 - un bar qui bouche ;-)
2 - une idée derrière la tête.

Le stage :
Après quelques recherches sur Internet, je trouve un stage chez un Monsieur H. Mercey, à Noyant (49, entre Tours et Angers).
Le stage n'est pas donné, mais il consiste en 4 jours de formation à temps complet et surtout en cours particulier puisque je serai le seul stagiaire (en gros compter 30 heures à 50€ de l'heure).
En janvier 2016, je quitte donc la douce chaleur de La Réunion pour la neige et le verglas qui sévissent cette année-là en touraine.
Contenu du stage :
Jour 1 : présentation de l'outillage spécifique, démontage et remontage (2 fois) d'un alto, décollage des tampons, lièges et feutres (tout le stage se fera sur le même instrument, j'y reviendrai)
Jour 2 : nettoyage, dégraissage, montage à blanc, réduction des jeux, nettoyage du corps et des clétages, collage des lièges
Jour 3 : Collage des tampons (colle laque et colle thermofusion), surfaçage des cheminées, remontage, contrôle des bouchages
Jour 4 : Réglage des correspondances, remplacement du liège bocal, remplacement de ressorts (sur un autre instrument)
Vu également : Brasure à l'étain, soudure à l'argent, débosselage, réajustage d'un diamètre de bocal trop libre (mais sans approfondissement de toutes ces techniques, juste une prise de contact)
Fin de stage : A la fin du stage, j'ai fait l'acquisition des quelques outils indispensables pour travailler spécifiquement sur nos instruments. Outils qui ont un prix aussi, mais sans lesquels il est en fait quasiment imposible de faire un travail propre. J'ai aussi ramené un alto Yamaha avec une jolie bosse sur la culasse pour m'entraîner.
Bilan :
Après ce stage j'étais tout à fait capable de démonter et remonter n'importe quel instrument, même si, n'ayant travaillé que sur un alto Yamaha, il est clair que d'autres instruments ont d'autres spécificités qu'il faut découvrir et appréhender comme il se doit. J'ai d'abord bien consolidé mes acquis sur le Yam (un YAS23 que je viens de revendre) puis j'ai cherché un instrument à restaurer pour me faire la main et je suis tombé sur ce Buffet Crampon de 1930 sur lequel j'ai passé pas mal de temps mais dont j'ai fini par venir à bout (malgré des problèmes de géométrie -pavillon enfoncé trop près du corps, les gardes en fils et surtout les ressorts dans des trous au lieux de retenues par crochets..!)
Mais pour être honnête, ce qui manque c'est de la pratique car le plus difficile dans tout ça ce sont incontestablement les ajustements et les réglages de correspondances. Pour être efficace sur ces poins précis, je pense qu'il me faudrait encore pas mal de pratique, mais il n'est pas si facile de trouver des instruments injouables mais complets et de fabrication décente. Certains instruments made in China en particulier sont juste irréparables et quand on voit de près comment ils sont fabriqués, ça fait peur... Comme dit ma femme "On est trop pauvres pour acheter pas cher"
Bon en résumé, je ne suis pas un pro de la lutherie, loin s'en faut, mais je peux faire face à à peu près n'importe quel incident mineur sur mes instruments, remplacement d'un tampon, feutre, liège, ressort, etc. Je dis bien mineur, car je ne me sens pas prêt à braser ou souder, pas plus que je ne dispose de l'outillage lourd qui serait nécessaire à des débosselages importants.
Je ne suis pas sûr que cela soit "rentable" financièrement parlant mais intellectuellement c'est assez satisfaisant et c'est un vrai bonheur que de pouvoir faire soi-même l'entretien courant et les petites réparations.

Commentaires: 4 :: voir les commentaires (Poster un commentaire)
Bienvenue


Invité

La date/heure actuelle est 21 Nov 2018 17:43

Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Connexion
Nom d'utilisateur:  
Mot de passe:  
 Connexion auto

J'ai oublié mon mot de passe
Vous n'avez pas encore de compte ?
Vous pouvez vous enregistrer
Sondage
Quel est votre saxophone préféré ?
Sopranino
0%
 0%  [ 9 ]
Soprano
12%
 12%  [ 140 ]
Alto
26%
 26%  [ 301 ]
Ténor
49%
 49%  [ 577 ]
Baryton
10%
 10%  [ 122 ]
Basse
0%
 0%  [ 5 ]
Contrebasse
0%
 0%  [ 3 ]
Total des votes : 1157


Creative Commons License Gf-Portail est distribué sous contrat Creative Commons.




Panneau de Sécurité

31801 Attaques bloquées

Développé par SaxoFan.fr © 2006, 2010
Logo de bannière propriété de Artismod, avec leur aimable autorisation
Powered by phpBB © 2001, 2010 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Rewriting : phpBB SEO